Si vous envisagez de voyager au Canada et que vous êtes un citoyen de l’un des pays dispensé de visa, il vous faut obligatoirement obtenir une AVE. Voici toutes les explications nécessaires pour obtenir ce laissez-passer.

À quoi sert une AVE ?

L’AVE ou Autorisation de Voyage Électronique a été mise en place en 2015 par le gouvernement canadien dans le but de renforcer le contrôle de l’immigration. C’est l’équivalent de l’ESTA pour voyager aux États-Unis. Ce document remplace une demande de visa classique si vous devez séjourner au Canada pour de courts séjours quel que soit le motif de votre venue : tourisme ou affaires par exemple. Cette autorisation n’est délivrée que pour les ressortissants de certains pays, dont ceux de l’espace Schengen, qui ont signés l’accord avec le Canada. L’AVE est également obligatoire même si vous n’êtes qu’en simple transit sur le territoire canadien. Seules les arrivées sur le territoire par voie aérienne sont concernées par l’AVE. La délivrance d’une AVE ne garantit, en aucun cas, l’assurance d’entrer dans le pays. En effet, lors de votre arrivée à l’aéroport, vous pouvez faire l’objet d’un contrôle par un agent de l’immigration : vérification de la validité du passeport et tous les documents nécessaires pour votre entrée au Canada. Si les autorités jugent que vos justificatifs sont incomplets ou non-conformes, l’accès au pays vous sera refusé. De même qu’une AVE ne vous autorise ni à rechercher un emploi ou à travailler, ni à vous installer ou à faire des études au Canada. Des visas adaptés sont délivrés pour chaque motif de séjour. Pour plus d’informations sur l’AVE, vous pouvez consulter le site canadavisaave.com.

Quelles sont les conditions pour obtenir une AVE ?

Si vous êtes un ressortissant avec une double nationalité canadienne et que vous détenez un passeport canadien, l’AVE ne vous concerne pas. Si ce n’est pas le cas, vous devez impérativement répondre à certaines conditions :

  • être titulaire d’un passeport valide,
  • être un ressortissant d’un pays bénéficiaire de l’exemption de demande de visa,
  • disposer d’un billet d’avion Aller-Retour,
  • ne pas être interdit de territoire canadien,
  • ne pas avoir de grave problème de santé,
  • posséder suffisamment d’argent pour assumer votre séjour. Cette somme peut dépendre du motif et de la durée du séjour,
  • apporter la preuve des liens que vous avez votre pays de résidence : travail, domicile, famille…
  • ne pas avoir commis d’infractions en lien avec l’immigration.

Quelle est la durée de validité d’une AVE ?

Une autorisation de voyage électronique est valide soit pendant une durée de 5 ans à partir de sa date de délivrance, soit jusqu’à l’expiration de votre passeport. Lorsque vous obtenez un nouveau passeport, une nouvelle demande d’AVE devra être faite pour vous rendre au Canada. Au cours de cette période de validité, votre AVE vous permet de voyager autant de fois que vous le désirez à condition que chacun de vos séjours n’excèdent pas 6 mois. Néanmoins, un agent du service de l’immigration de l’aéroport peut prolonger ou réduire la durée de votre séjour selon le motif de votre venue.

Comment obtenir une AVE ?

Toutes les demandes d’AVE se font uniquement en ligne. Pour ce faire le gouvernement canadien a mis en place un site internet officiel et sécurisé, où il suffit de renseigner les informations demandées sur le formulaire en ligne. C’est-à-dire vos coordonnées complètes, votre situation professionnelle et familiale, vos éventuels antécédents médicaux et judiciaires, le motif et les dates de votre séjour… Pour compléter votre demande, vous aurez également besoin de votre passeport, d’un moyen de paiement (carte bancaire, Interac, UnionPay…) et d’une adresse mail. Une fois que vous avez procédé au paiement et confirmé votre demande, vous recevrez par mail un accusé de réception. Ensuite, une réponse du service de l’immigration vous sera transmise, par mail, sous 72 heures généralement. Ce délai peut être plus long selon les périodes de l’année. Si votre AVE est approuvée, elle sera directement rattachée électroniquement à votre passeport. Pas besoin de l’imprimer. Il existe également des sites non-officiels mais sécurisés pour faire une demande d’AVE. Ces plateformes proposent plusieurs services (assistance 24/24, stockage en ligne de votre AVE…) moyennant des frais supplémentaires.